Revenir au site

Pour une entraide sûre: prévenir la fraude

Comment se protéger efficacement des arnaques

· Conseils et outils

Des cas de fraude dans le contexte de l'entraide de proximité apparaissent (voir l'article d'Arcinfo sur le sujet, 26.03.2020). Afin d'éviter que cela ne se produise, il est important de faire attention à certains éléments. Dans ce guide pratique, nous avons rassemblé pour vous quelques conseils et astuces destinés à vous protéger contre la fraude. Il s'adresse aux groupes d'entraide, aux personnes aidantes et surtout, aux personnes aidées.

D'emblée, l'essentiel

  • Soyez critique et vigilant·e.
  • Soyez transparent·e: n'interagissez et ne partagez votre identité qu'avec les personnes qui le font également et de manière crédible.
  • Suivez les recommandations figurant dans nos autres guides pratiques, notamment celui qui s'intitule "Comment payer sans prendre de risque?"
  • Si vous avez un mauvais pressentiment, refusez l'aide proposée et contactez immédiatement une personne de confiance ou la police. Vous pouvez également vous rendre sur coronafraud.ch pour signaler un cas.

Conseils pour les groupes

  • Faites en sorte que votre groupe soit petit et organisé de façon claire. L'anonymat est une source potentielle de fraude.
  • Demandez aux nouveaux membres de se présenter dans votre groupe de discussion avec leur nom et leur photo afin de faire connaissance - au moins virtuellement. Les contacts personnels préviennent la fraude.
  • Notez les noms et les adresses des personnes qui cherchent de l'aide et de celles qui aident. Vous trouverez des conseils sur la manière de procéder dans le guide pratique "Comment bien organiser votre groupe".
  • Remettez le cas échéant une carte d’identité de bénévole à vos personnes aidantes. Pour ce faire, vous devez enregistrer leur nom et leur adresse et leur demander une copie (ou au minimum une photo) de leur passeport ou de leur carte d'identité.

Conseils pour les personnes aidantes

  • Donnez votre adresse et vos coordonnées à la personne qui demande de l'aide et présentez-lui votre carte d'identité ou votre passeport lors de votre première visite. Si votre groupe délivre des cartes d’identité de bénévole, demandez-en une et présentez-la toujours lors de vos offres de service.
  • Occupez-vous des personnes recherchant de l'aide dans votre voisinage. Essayez également de vous occuper toujours des mêmes personnes. Cela a du sens d'un point de vue sanitaire et médical, mais permet également de créer une relation personnelle de confiance sur la durée.
  • N'acceptez pas les cartes bancaires et/ou les codes PIN de la personne qui demande de l’aide.
  • N'acceptez pas non plus de cadeaux sous forme d’argent.
  • Soyez ponctuel·le et fiable. Assurez-vous d’avoir déjà tout organisé par téléphone avant d’entreprendre quoi que ce soit.
  • Comportez-vous de manière amicale et polie.
  • Dans tous les cas, respectez les mesures de protection. Insistez également là-dessus et refusez si la personne qui demande de l'aide, vous demande d’enfreindre les mesures de sécurité (par exemple en vous demandant si vous pouvez faire le ménage) ou n'importe quelle autre loi en vigueur. Vous trouverez de plus amples informations dans le guide pratique "Conseils pratiques: les bons réflexes".
  • Rendez attentives les personnes qui demandent de l'aide aux possibles comportements frauduleux (voir ci-dessous).
  • N'oubliez pas non plus que vous pouvez vous-même être victime d'une fraude de la part de ceux qui cherchent de l'aide. Veillez notamment à ce que les paiements soient effectués correctement et dans les temps.

Conseils pour les personnes qui cherchent de l’aide

Les fraudeur·euse·s sont créatif·ve·s, il existe donc de nombreux pièges contre lesquels vous pouvez vous protéger par un comportement approprié.

 

En général

  • Évitez l'anonymat, cherchez de l'aide auprès de vos voisins ou de votre entourage.
  • Si cela n'est pas possible, trouvez un groupe sérieux sur aide-maintenant.ch, en utilisant la fonction de recherche par code postal, avec laquelle vous pouvez rapidement trouver un groupe ayant “bonne réputation” (notre moteur de recherche privilégie les solutions mises en place par des associations ou des services d'aide sociale officiellement établis).
  • Entretenez-vous au préalable avec le·la bénévole. Demandez à ce qu'il·elle vous transmette ses données personnelles (nom, numéro de téléphone, lieu de résidence). En cas de doute, demandez-lui de vous présenter une carte d'identité (ne la prenez pas dans vos mains, contentez-vous de vérifier visuellement l'authenticité des informations y figurant et notez celles-ci sur un papier que vous conservez chez vous).  
  • Établissez un contact visuel avec le·la bénévole : par la fenêtre, par le judas de la porte, le balcon, par appel vidéo, etc.
  • Faites confiance à votre intuition. Si une offre ne vous semble pas sérieuse, renseignez-vous auprès du groupe ou de la communauté pour vous prémunir contre d'éventuelles mauvaises intentions.

Fraude lors de paiement : vol d'argent liquide, utilisation abusive de cartes bancaires, vol d'achats

  • Ne confiez pas d'argent en avance.
  • Ne transférez de l'argent qu'à la personne avec laquelle le service d'entraide a été initialement convenu. Ne donnez pas d'argent à une autre personne qui prétendrait faire un “remplacement”.
  • Ne laissez pas d'argent liquide sans surveillance pendant une période prolongée (boîte aux lettres, sac de provisions, etc.)
  • Ne confiez pas de cartes bancaires. Ne communiquez pas de codes PIN et de mots de passe. Vous trouverez des idées d'alternatives de paiement sécurisé dans le guide pratique "Comment payer sans prendre de risque". Twint, ou les systèmes de cartes cadeaux dans certains magasins, sont des possibilités.

Fraude par la vente de produits contrefaits ou hors de prix

  • N’achetez pas de “produit miracle”.
  • Ne vous procurez pas de médicaments, de masques ou de désinfectants auprès de revendeurs·euse non agréé·e·s.
  • Ne payez pas des sommes qui vous semblent excessives.
  • Ne vous laissez pas convaincre, face à des propos alarmistes ou culpabilisants, d’acheter un produit.

Fraude par téléphone / E-mail : conseils de médecins ou policiers présumés, etc.

  • Soyez vigilant·e·s lorsque vous êtes contactés par des "professionnels" ou des "autorités" (prétendues): administration communales, cantonales ou fédérales, banques, policiers, médecins, etc. En cas d'incertitude, vous pouvez demander le nom et l'autorité représentée, et rappeler au numéro officiel que vous trouverez sur internet ou dans un annuaire téléphonique.
  • Mettez fin aux appels téléphoniques suspects et signalez-les, par exemple sur coronafraud.ch.
  • Ne divulguez aucune donnée personnelle - en particulier les codes PIN ou les mots de passe de cartes bancaires.

Hameçonnage, virus informatiques

  • N'ouvrez pas les e-mails suspects. Par exemple, le sujet "Trouvez des cas de corona dans les environs".
  • Ne cliquez pas sur les liens, ne téléchargez rien qui suscite chez vous le moindre doute.
  • Notez le contenu et l'expéditeur des courriers électroniques suspects, supprimez-les immédiatement. Signalez l'incident, à la police locale ou sur coronafraud.ch.
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK