Revenir au site

Comment payer sans prendre de risque?

Conseils pour un transfert d'argent simple, juste et sécurisé

· Conseils et outils

Le traitement des paiements exige des précautions particulières, non seulement pour éviter la transmission du virus, mais aussi pour assurer que les paiement soient effectués correctement.

Lors des achats:
Quand on fait des achats, il faut particulièrement veiller à se protéger ainsi que les autres. Dans l'idéal, il faut donc renoncer aux paiements en liquide. De plus en plus de magasins n'acceptent que les paiements par carte ou par téléphone portable.

Vous avez donc deux solutions:

  • Payer par carte ou par téléphone portable;
  • Demander une facture pour payer en ligne: dans les petits villages, il n'est pas inhabituels que les client.e.s régulier.ère.s achètent sur facture. La personne à risque peut, par téléphone ou au moyen d'une lettre signée, indiquer l'identité de la personne qui l'aide et faire établir une facture à la caisse du magasin.
  • À noter: certaines communes se sont beaucoup engagées et ont elles-mêmes mis en place des systèmes de paiement des courses en partenariat avec les magasins. Dans ces cas, les personnes aidantes peuvent faire établir une facture à la caisse du magasin. Le magasin envoie toutes les données à la commune, qui paie ensuite les montants concernés avant de les facturer à son tour à la personne aidée.

Chez les personnes à risque: déposer les courses sur le palier du logement

Il s'agit ici de trouver des alternatives à l'argent liquide. D'une part car il vaut mieux y renoncer pour des raisons d'hygiène, d'autre part parce qu'avec le temps, un manque en argent liquide se fera ressentir. La meilleure option:

  • Transferts d'argent par téléphone portable, p. ex. avec Twint.

Mais de nombreuses personnes concernées n'ont pas de téléphone portable, et nous ne parlons même pas de Twint. Il faut donc d'autres variantes:

  • Versements par transaction bancaire depuis chez soi (e-banking);
  • Remettre à la personne à risque un bulletin de versement avec les coordonnées de la personne aidante et attendre un paiement d'ici à la fin de la période à risque.
  • Conseil supplémentaire: après les courses, prenez une photo du ticket de caisse comme aide-mémoire et mettez le ticket de caisse avec le bulletin de versement dans le sac de courses.

Si les personnes à risque doivent malgré tout payer en liquide, il faut se mettre d'accord à l'avance sur la manière de procéder:

  • Dans le meilleur des cas, la personne à risque place une liste de courses avec suffisamment d'argent liquide dans une enveloppe placée dans un sac. Après les courses, la personne aidante met le ticket de caisse avec l'argent restant dans le sac.
  • À noter: il est possible de commander de l'argent liquide (moyennant certains frais) auprès de la plupart des banques.


Remarque supplémentaire: Il est recommandé de faire des courses le moins souvent possible. Moins il y a de contacts avec l'extérieur, plus la personne à risque sera en sécurité, et moins il faudra effectuer de processus de paiements pénibles.

D'autres fiches thématiques de conseils et d'astuces utiles pour une entraide efficace, responsable et sûre sont disponibles ici.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK